Font Size

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
Previous 2015 - En marge !
Vote it
5.0/5 (1 votes)

Chaque photo peut être agrandie en cliquant au centre du diaporama.  Cela vous permettra de mieux saisir les nuances, les détails ...

La ville est parfois un miroir de notre société.  Opulence, Bling Bling d'un côté, situations sociales difficiles, personnes en marge de l'autre.  Cette série de photos témoigne de l'instant présent, fugace d'un homme ou d'une femme au prise avec la dure réalité de la vie.  Pris aux quatre coins du monde, ces instants sont là pour nous rappeler la précarité de la vie.  Un rien peut faire que la vie bascule ...

Parmi ces photos, certaines méritent un léger commentaire. 

La première est un duo d'hommes en marge un soir de Noël, à Liège (B), discutant et à l'avant plan, légèrement floutée, Nanesse, personnage de légende à Liège qui se caractérise par son bon sens, sa verve, sa joie de vivre ...  Pour eux aussi, la vie continue !

Une autre vous montre un mendiant, sans jambes, qui au milieu de la foule de la Cité Interdite, à Pékin (Chine), échange un regard avec moi qui le photographie, dans l'indifférence complète des gens qui l'entourent et qui ne lui accordent même pas un regard.  J'entrevois cette masse humaine au sol, la foule s'écarte, je fais la photo, il est avalé à nouveau par la foule ...

A Rome (Italie), Un homme, Sans Domicile Fixe, dort sous les arches d'un bâtiment public, en pleine journée (probablement plus en sécurité que la nuit) sous la garde d'un pigeon.  J'ai intitulé cette photo " Pigeons ! ", parce qu'au moins un des deux s'est fait pigeonné par la vie ...

Toujours à Rome, les deux joueurs d'échecs dans leur " Home Sweet Home ", qui se sont installés le long d'une voie rapide et qui poursuivent leur partie (de vie ?).  Intitulée "Non Capovolgere", le titre "Ne pas retourner" est issu des deux boîtes derrière l'un des joueurs.  Ne pas se retourner sur la vie ?

J'aime ce couple de personnes âgées, complices, qui pour quelques pièces de monnaie anime un bout de rue à Madrid (Espagne). De vraies " ESTRELLA" (Stars ou étoiles) ! comme en témoigne l'accordéon.

Ou encore, cet homme dans le métro à Paris (France), l'air hagard, le regard perdu dans ses pensées et son masque d'Indigné sur son crâne.  Médite-t-il sur son avenir ?

Une autre montre une femme, vivant dans la rue, consommatrice de drogues dures, qui se fait interpeller, très correctement par ailleurs, par les membres de la Police canine de Liège.  D'où le titre "Vie de chiens, chienne de vie !"  A méditer !

Et puis quelques autres encore, comme "Belgitude quand tu nous tiens !, ou 'J'ai toujours rêvé d'être un artiste" ...

Si vous aimez cette série, n'oubliez pas de voter. Cela me permet de mesurer l'impact de mes photos et de soutenir mon travail.  MERCI.

Leave a Comment